Huliya

L’OISELEUR DE FES

About the book 

Une nouvelle racontant l'histoire du célèbre Lévi Bendanan, le maître chanteur attitré du mellah de Fès du temps où c'étaient les oiseaux qui cultivaient de leurs gazouillis la gloire de la ville sacrée.

Download

From the book 

Personne au mellah ne comprit la reconversion de Lévi. Il avait un cerveau mécanique et des mains en or. Il n'était pas un hachoir qu'il ne réparât ou une montre qu'il ne remît à l'heure. Ces dernières années, il réparait tout ce que la France écoulait au Maroc. Les vitesses des vélos, les moteurs des camions, les postes de radio. On ne savait de qui il tenait son don et le mellah entier louait son talent et enviait son pouvoir. Les Français venaient le voir avec leurs gramophones en panne, les musulmans avec leurs réchauds à pétrole, les Algériens mêmes – qui se prenaient pour des pupilles de la France, génies de la civilisation, alors qu'ils n'en étaient que des bâtards – recouraient à ses services. On racontait que le Makhzen le séquestrait régulièrement pour réparer les girouettes, les robinets publics et les horloges de la ville. Il ne parlait pas beaucoup, il ne disait presque rien. Il avait horreur d'être brusqué et ne permettait à personne de lui tourner autour alors qu'il réparait un article : « Ce n'est pas un être humain pour me demander ce qu'il a et je ne suis pas médecin pour donner un diagnostic. » Quand on lui demandait quand revenir pour récupérer l'article, il répondait : « Comment savoir ? Dans quelques heures ou quelques jours. » Il ne donnait jamais de prix à l'avance. Il le fixait après la réparation. Quand on en discutait, il répondait : « Tu m'as demandé le prix, je te l'ai donné. S'il ne te convient pas, donne-moi ce que tu veux. Maintenant qu'il est réparé, ton prix sera le mien. »

Ami Bouganim est né en 1951 à Essaouira (Mogador) au Maroc. Il grandit dans un environnement trilingue – arabe, hébreu, français –, entame ses études primaires à l'école rabbinique où l'enseignement était dispensé en arabe, les poursuit dans les écoles de l'Alliance et gagne l'Ecole normale israélite orientale située à Paris et dirigée par Emmanuel Lévinas où il complète ses études secondaires. En 1970, il immigre en Israël où il poursuit des études de philosophie. Ecrivain et philosophe, il écrit parallèlement en hébreu et en français. Il a publié une trentaine de recueils de nouvelles, de romans et d'essais dans les deux langues dont Rencontre avec un éducateur (Carmel, Jérusalem, 2010), L'Arbre à Vœux (Avant-Propos, Bruxelles, 2011), Vers la disparition d’Israël ? (Le Seuil, 2012).

Publishing information

Publishing house: 
Matanel
Genre: 
Nouvelle
Year of publication: 
2012
Language: 
French

Press release

Powered by: ontxt.co.il | Built by: klido.net | Design: Studio Bahir